Jour 18 : Chapitre

En terminant ce chapitre aujourd’hui, j’ai vraiment l’impression d’avoir accompli quelque chose. Lorsque je regarde en arrière et vois que mes gros blocages sont derrière moi je suis soulagée et quand je regarde dans mon sommaire provisoire de scènes ce qui m’attend, j’ai beau connaître l’histoire par coeur, ça me rend heureuse et excitée. Tous ces chapitres qui s’annoncent et qui vont enfin être écrit. Ça peut paraître bizarre d’avoir l’air si content qu’un livre s’écrive mais, quand je sais que je « traîne » cette histoire depuis des années… Savoir que maintenant, grâce à cette opération de l’été et à Storybook j’arrive à avancer sans m’arrêter, ça me donne de l’espoir pour la suite et ça me rend heureuse de savoir aussi que je vais enfin pouvoir le présenter aux personnes de mon entourage à qui j’en parle souvent mais qui ne voit pas l’ombre d’un bout de texte. Bien que je pense que je n’aurais pas le courage de leur présenter tout de suite (une fois fini le premier jet, je pense que j’aurais vraiment peur de leur jugement à propos de ce livre tellement il me tient à coeur), je sais qu’il va me falloir faire confiance en mon travail et enfin donner, ce qui aura l’air d’un simple tas de papiers, le deuxième jet de mon roman. Vu que je commence à avoir peur des avis, je vais arrêter de penser à ça !

Aujourd’hui mon écriture était sans plus, sans être nulle non plus. Elle était correcte, suffisante. Je pense peut-être qu’à la relecture je changerais la fin de mon chapitre pour qu’elle soit plus efficace, mais celle-ci, posée provisoirement, n’est pas dérangeante. Elle offre quelque chose de pas mal mais si je veux donner de l’intérêt à mes lecteurs, il faut qu’il y ait un minimum de suspens à la fin de mes chapitres !

C’est donc un chapitre qui s’est terminé et demain un autre commence, avec pas mal de travail en plus ! Ces dernières années je me suis soit focalisée sur la création de mon univers  : peuple, langue, légende ; soit sur l’histoire en elle-même. Mais je me suis rarement arrêtée sur ce bout d’histoire que je vais attaquer demain. Je ne vois que des ombres, des semblants de personnages et de caractères. Donc demain je devrais créer des fiches personnages (entières, avec leur histoire pour avoir une idée directe de leur personnalité). J’en prévois à peu près une dizaine. Donc, même si mon chapitre n’attaque pas directement sur la présentation de ces personnages et que j’ai encore quelques scènes devant moi, il vaut mieux que je fasse cela à l’avance, pour être sûre !

Ma journée en chiffre :

Scènes : 2 terminée

Et le plus important :

2328 mots !!

A demain donc, j’aurais des choses à vous raconter !

Caroline. D

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s