Jour 62 : Chanson

Aujourd’hui je ne suis qu’à moitié contente de ce que j’ai fait. En réalité, je me suis beaucoup concentrée sur Pandore en début d’après-midi, à envoyer des mails, à en recevoir et à créer certaines choses sur mon site pour n’avoir qu’à les publier lorsque ce sera le bon moment. Et donc, lorsque je me suis mise à écrire, je n’étais pas dans mon écriture du tout. J’étais concentrée sur autre chose et j’ai eu dû mal à me mettre dedans. En voyant ça, vu que ces prochains s’annoncent pareils, je pense écrire plutôt le matin mais surtout écrire avant de commencer quoique ce soit d’autre. Mettre la priorité sur mon écriture et faire toutes ces autres choses pour Pandore après !

Donc, comme je le disais, je ne suis qu’à moitié contente. La transition avec la scène que j’ai adoré écrire hier et celle d’aujourd’hui est un peu bancale et rapide. À retravailler en réécriture (comme d’habitude). J’ai essayé tant bien que mal d’écrire la suite de cette scène, mais il n’y a qu’une chose que je retiendrais…

Il y a quelques semaines, je ne savais pas trop quoi faire de ma soirée et j’ai décidé de me réessayer à l’écriture d’une chanson pour mon histoire. Qui plus est, une chanson dans la langue de mon monde. Et je suis plutôt contente de ce que j’ai fait ce soir-là. Sauf que je n’avais aucune idée de quand la placer et l’a, à force de chercher quoi mettre dans cette scène, j’ai rapidement vu que je pouvais faire une introduction de cette chanson. Très courte, elle ressemble plus à un poème chanté. Et autour de cette chanson, j’ai pu fourni plusieurs informations sur mon personnage principal et sur quelques autres. Donc je suis assez contente de ce moment-là même s’il est à retravailler sans aucun doute !

Aujourd’hui, j’ai aussi essayé de faire parler mes personnages différemment. Depuis que j’ai commencé ce livre, je pensais que pour mieux faire connaître (et faire apprécier par la même occasion) un personnage il fallait qu’il soit présent et parle beaucoup. Dans mon idée, il fallait presque que chaque perso est le temps d’exposer sa personnalité à travers plusieurs phrases dans chaque chapitre. Sauf que je me rends compte que ce n’est pas du tout comme ça que ça marche.

En lisant un livre hier soir, je me suis rendue compte que ce n’est pas en les faisant parler plus que le lecteur va comprendre un personnage, mais en les faisant parler mieux. C’est-à-dire, plusieurs personnages ne peuvent répondre à une question avec la même réponse. Même s’ils ont la même idée, elle sera amenée dans une phrase différente. Donc je pense qu’à l’avenir j’essaierais de mieux comprendre l’identité de mes personnages. Grâce à cela, j’aurais moins de trop grands « discours ». À la place j’aurais une phrase percutante et identifiée à la personnalité de chacun de mes personnages.

Je dois encore m’améliorer car dans la scène d’aujourd’hui, certaines personnalités se mêlent les unes aux autres. Il me faut travailler encore plus et on verra par la suite. De toute façon, commencer à faire ces petites corrections même en plein milieu du livre me permettra de mieux travailler lors de ma réécriture !

Ma journée en chiffre :

Scène : 1 complète

1197 mots

A demain !

Caroline. D

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s