Petit coup de mou

Aujourd’hui je vais vous écrire un article pour vous parler de ma relation à l’écriture qui est un peu difficile en ce moment. Quand je commence à oublier d’écrire, comme hier, c’est que quelque chose ne va pas.

Le fait est que j’en ai marre d’écrire ce livre. Ce n’est pas grave, ça arrive. Ce dont je me rends compte surtout, c’est que j’ai jamais autant travaillé sur un livre et que ça devient difficile. Pour tout vous dire, Pandore, je l’ai écrit en deux mois. J’ai eu l’idée à la mi-décembre et j’ai terminé à la mi-février. Je parle bien sûr du premier jet car quelques mois plus tard est venue la réécriture. Mais sauf que ça fait terriblement longtemps que j’écris sur ce livre là, celui dont je vous partage tous les jours l’écriture. J’ai eu l’idée de ce livre il y a quatre ans. Et même si, techniquement, le premier jet de ce livre, je l’ai commencée en juillet avec vous, ça va faire quatre que j’essaye d’écrire ce livre.

Je ne suis jamais allée aussi loin et je suis très fière de ce que j’ai fait. J’aime toujours autant ce livre et je veux du plus profond de mon cœur le partager mais là, maintenant tout de suite, je crois que j’en ai marre. J’ai l’impression que je ne vais jamais réussir le terminer.

J’en suis au chapitre 19 sur 27 de prévu ! Quand je dis que je ne suis jamais allée aussi loin, il faut comprendre qu’avant je n’arrivais pas à écrire plus loin que le chapitre 4. En arriver jusque là c’est juste merveilleux pour moi, mais là j’ai une baisse de régime.

Si je vous raconte tout ça, c’est pas parce que je suis en train de dire que j’arrête, oh que non ! J’ai simplement besoin de me détendre et de retrouver la petite étincelle qui fait que je peux écrire chaque jour. Et j’avais besoin de vous le dire aussi car mes articles sont de plus en plus court ou inexistant et que je devais vous donner une explication.

Aujourd’hui j’ai un petit coup de mou et peut-être que demain ça ira beaucoup mieux. Je ne me donne pas de date, de limite. Je vais simplement essayer d’enlever la pression que je me suis mise toute seule et retrouver la raison pour laquelle j’ai commencé à écrire ce livre. J’ai besoin d’écrire pour moi et plus pour tout un tas d’autres raisons. L’écriture est un plaisir et quand ça commence a devenir dur c’est qu’il faut parfois prendre du temps pour soi.

Peut-être que je vais écrire aujourd’hui, je n’en sais rien, je vais simplement suivre mon intuition.

A bientôt (et en meilleur forme !)

Caroline. D

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s