Les coups de cœur

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, comme le titre l’exprime si bien, je viens vous parler des coups de cœur. Vous voyez, ces livres si bons qu’on n’a pas envie de les lâcher, ces histoires si originales qu’on en veut plus encore et ces personnages si attachants qu’on les veut pour amis. Oui, on s’est bien compris. Ce sont ces livres là, les coups de cœur. Les histoires qu’on relit par manque parce qu’ils ont laissés une empreinte si forte en nous que le livre n’est plus seulement un objet mais une part de notre être qui vit en nous, qui a de l’influence sur notre vie et  sur notre personnalité.

C’est pour des trouvailles pareilles qui nous visent le cœur qu’on lit tous. À chaque fois que je commence un livre j’ai à la fois l’appréhension qu’il ne me plaise pas et la curiosité tout juste voilée de savoir que peut-être derrière ces lignes se cache un livre qui peut changer ma vie. La lectrice qui est en moi adore ces coups de cœur et en redemandent chaque jour. Parce que, comme je l’ai dit plus haut, ils font vraiment partis de moi et de ma vie. Ce sont des voyages que j’ai fait, accompagné par des personnages qui me sont devenus proches.

Citation Jules Renard

Ces coups de cœur font du bien au moral. Ils nous donnent l’espoir, l’envie et le désir de vivre aussi intensément qu’on ait pu lire ces quelques pages. Pour moi, ces livres sont aussi une dose d’inspiration très forte. C’est quelque chose qui ne se commande pas et qui vient sans prévenir. Lorsque j’aime une chose avec intensité, les idées me viennent aussi nombreuses que les gouttes de pluie. Jouir à la fois d’un merveilleux livre à lire et de quelques futures histoires à écrire est un merveilleux sentiment qui me plait de vivre. J’aime ces coups de cœur parce qu’ils me rappellent au fond pourquoi j’aime tant écrire. J’adore découvrir chaque recoin de ces nouveaux univers et cela me rappelle lorsque je façonne mes propres histoires en détails. Ces coups de cœur m’offrent un impressionnant pêle-mêle de ressenti, de joie, d’envie de création et de voyages imaginaires. Ils m’invitent à croire en l’imagination et en ce qu’elle m’apporte au quotidien.

Et pourtant, je ne peux pas vous mentir, les coups de cœur sont aussi un coup sérieux à mon moral d’auteur. Parce que la sensation de la lecture est tellement intense que je ne peux pas m’empêcher de comparer mes récits à ces histoires et je me dis que jamais je n’arrivais à offrir une telle intensité à mes lecteurs. Si j’aime les coups de cœur pour ce qu’ils m’offrent en joie, je les redoute parfois pour la surdose de doutes qu’ils m’apportent. J’essaye à travers toutes mes lectures de ne pas comparer, de ne pas chercher à évaluer mon écriture par rapport à celle que je lis car je suis déjà bien assez douée pour détruire le peu de confiance que j’ai en moi pour en plus ajouter sur la pile cette comparaison qui n’a pas lieu d’être.

Ces coups de cœurs m’offrent des sentiments tellement contradictoires mais bien heureusement, la balance du bonheur penche toujours plus que celle des doutes. Quand j’ai la chance de lire des coups de cœur, c’est d’abord mon âme de lectrice qui est touchée au plus profond de mon être. Pourtant, et même si cela est étrange, j’ai d’abord été « écrivaine » avant d’être une lectrice. Lorsque j’ai écrit mes premières histoires, je n’aimais pas lire. L’écriture était le seul moyen à ma portée pour partager les histoires que j’inventais, mais je n’avais pas encore goûter aux histoires des autres (à part celles qu’on pouvait me conter). Donc quand j’ai des coups de cœur comme ceux-là, ça me fait énormément de bien, parce que je suis heureuse de m’être donné l’opportunité un jour de lire des livres et de persévérer dans cette voie, d’offrir petit à petit à ma vie une passion de plus.

Puis ensuite ces coups de cœur, oui c’est vrai, font un petit peu de mal à l’écrivaine que je suis parce que je les représente en moi comme le Graal, comme quelque chose que je n’atteindrais jamais. Ce sont des histoires trop belles, trop puissantes, trop bien écrites pour que mes pauvres histoires réussissent à avoir le même impact sur la vie des autres. J’ai toujours le sentiment d’être cette enfant de 8 ans, en train d’écrire les histoires qu’elle s’est inventée dans son jardin après avoir joué tout l’après-midi. J’ai beau travailler mon écriture, avoir déjà publié mon premier livre en auto-édition, j’ai toujours la sensation de n’être que cette enfant qui invente des histoires. Comme si je n’étais douée que pour les inventer… après en ce qui concerne leur partage, cela reste pour moi un domaine bien mystérieux.

Citation Joseph Joubert

Mais finalement, quand je cesse d’amener ces pensées (pourries-nulles) sur le tourniquet de mon esprit, alors je me dis que oui, les coups de cœur sont une chance de plus pour moi et pour mon imagination. Ils sont ma dose essentielle pour croire encore aux histoires et au pouvoir de l’imagination qui sont sans limite. Les coups de cœur sont une source d’inspiration en plus que j’ai découvert un peu tard pour inventer mes propres histoires. Ils m’aident à me dire que tout est possible, qu’il y a de l’espoir et de la lumière au fond du tunnel des doutes. Et qu’en cherchant bien, les histoires que je m’invente ont bien un impact sur la vie de quelqu’un. Ces petites histoires sur lesquelles je doute chaque jour ont la plus belle des influences sur moi : elle m’invitent à vivre un peu plus intensément et à écrire toujours plus. Et peut-être qu’un jour, l’espoir de cette petite fille qui écrivait des histoires de fées dans sa chambre se réalisera.

En tout cas, ces coups de cœur me donnent chaque jour une chance de plus pour réaliser mes rêves. C’est mon carburant, une grande partie de l’essence de ma vie et pour ça, je ne pourrais jamais remercier comme je le voudrais les auteurs de ces histoires. Les mots que je connais semblent si peu nombreux pour exprimer ce que je ressens. Un seul suffira car ils ne tendent pas l’oreille : merci !

Et vous, en tant que lecteurs et/ou écrivains, comment les coups de cœur influencent votre vie ? Quels sont leur impact ? Avez-vous pour habitude de les relire tellement vous les avez apprécié ? Je suis curieuse de connaitre votre réponse, pour me sentir un peu moins seule à être complétement tourmentée par ces coups de cœur ! ^^

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois
{Images : Snappa}

P.S : Quel est donc ce livre qui m’a tant bouleversé et tant inspiré pour cet article ?
C’est La passe-miroir de Christelle Dabos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s