Réécriture – Jour 7

Si hier j’ai parlé d’un événement très important que je devais rajouter à cette dernière scène du chapitre, je me suis complètement trompée, cela se passera dans la prochaine scène, pour le nouveau chapitre. Par conséquent, j’ai lu la scène que je devais travailler et je trouve que quelque chose ne va pas. C’est tout de même la dernière scène du chapitre et elle ne correspond pas à une fin de chapitre. Elle est un peu fade mais surtout, même si la dernière phrase peut retenir un peu l’intérêt du lecteur, elle n’est pas aussi forte que je le voudrais.

Avec cette fin de chapitre, on arrive tout de même sur un important tournant de la vie d’Aïa. Comme si les événements qui la poussent hors de la vie qu’elle a toujours connue prenaient à cet instant une tournure officielle. À ce moment, plus rien ne sera pareil. Et au vu de l’importance d’une telle scène, même si le lecteur n’a pas besoin de s’attacher autant que cela à un moment pareil, je trouve que c’est tout de même dommage, cette façon avec laquelle j’ai conclu ce chapitre.

Je n’ai pas encore corrigé cette petite faiblesse, car je pense qu’il vaut mieux que j’attende de relire le chapitre en entier et de voir si, à la suite des autres scènes, elle n’est pas si nulle finalement. J’ai donc laissé en suspens ce petit problème et je reviendrais dessus quand ce sera le moment.

Illustration jour 7

En attendant, j’ai donc poursuivi ma réécriture par la correction du début de mon chapitre, mais je dois dire que cela m’a un peu gavé au bout d’un moment. J’avais déjà passé ma matinée sur l’ordinateur pour écrire mon article, le préparer, le corriger, mettre une photo et j’avais eu ma dose de réflexion sur la forme d’un texte et ses fautes pour la journée. J’aurais bien aimé finir de corriger le chapitre pour pouvoir le relire en entier le lendemain, mais j’ai préféré m’arrêter à la correction de la première scène, sinon, je risquais de perdre patience.

Je dois avouer que si j’ai trouvé un bon fonctionnement pour la réécriture en général de mon roman, la correction des fautes me pose toujours un problème. Au départ, je réécrivais une scène, puis la corrigeais à la suite, mais l’autre jour j’ai testé de réécrire plusieurs scènes à la suite et j’ai trouvé que j’étais plus productive, plus dynamique. Sauf que cela impliquait de faire les corrections ensuite toutes enchaînées et il est là le vrai problème. J’aime écrire, réécrire, mais passer mon temps sur des fautes me désespère. C’est pour quoi j’essaye de faire le moins de fautes possible dès les premières écritures, pour m’éviter d’avoir à passer trop de temps dessus par la suite, mais je me connais trop, ce n’est pas évident pour moi de rester concentrée sur mon écrit lorsque je suis emballée par l’histoire et par les événements.

Bref, je pense qu’il faut que je trouve un moyen, le moins pénible possible, de corriger mon écriture, mais le seul auquel je pense en ce moment, c’est de laisser les fautes où elles sont et de ne m’en préoccuper que plus tard. Sauf que je sais très bien que plus tard, cela me posera le même problème et je ne veux pas passer mon roman à des bêtas lecteurs alors qu’il est bourré de fautes.

Il va donc falloir que je m’arme de patience, mais cela risque d’être compliqué !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s