Réécriture – Jour 16

Lorsque je me suis posée à mon bureau pour ce seizième jour, j’étais toujours aussi emballée à l’idée de travailler sur ce cinquième chapitre. Comme je l’ai dit hier, c’est l’un de mes chapitres préférés et cela m’a encouragé à travailler au plus vite pour lire la suite. Les deux scènes suivantes, particulièrement l’une d’elles, sont celles que j’apprécie le plus dans ce chapitre. La première entame une relation assez conflictuelle entre deux personnages et je dois dire que cela me fait un peu du bien de pouvoir me lâcher sur les dialogues et rendre le conflit réel.

C’est assez thérapeutique l’écriture, parfois, elle permet d’évacuer nos frustrations et nos problèmes en faisant dire ce que l’on veut à nos personnages. Cela fait du bien ! Je peux le confirmer et comme j’ai moi-même vécu de petites frustrations en début de journée, cela m’a permis de lâcher-prise et de passer à autre chose.

Illustration jour 16

L’une des raisons pour lesquelles j’apprécie cette scène, c’est parce qu’elle concerne deux personnages que j’affectionne particulièrement et les voir enfin, après cinq chapitres, dans une même scène et seuls, cela m’a fait très plaisir et en réécrivant cette scène, j’avais juste hâte de lire les prochaines.

Il faut dire pourtant que j’ai eu beaucoup de corrections à faire. Je ne sais pas pourquoi, mais lors de l’écriture de cette scène, je m’étais un peu écartée de la personnalité d’Aïa, frôlant avec un caractère qui n’était pas le sien. J’ai pu corriger ces petites erreurs, essayant de trouver un équilibre entre un état passager de colère, faisant ressurgir des peines du passé, tout en gardant une certaine cohérence avec la femme qu’elle est, qui n’aime pas la violence, les mots plus hauts que l’autre et les conflits.  Nous avons tous nos défauts et j’imagine qu’avec cette scène, on a pu découvrir une nouvelle facette d’elle. On voit comment elle peut réagir quand une situation la dérange et lui tient trop à cœur. D’une certaine façon, cela ne fait que la rendre plus humaine et j’adore ça.

L’autre scène était d’un autre genre, beaucoup plus intense. Une véritable scène d’action, probablement celle dont je suis la plus fière. Il y a beaucoup de descriptions à gérer dans ce moment-là de l’histoire, mais il faut aussi savoir faire de courtes phrases pour dynamiser une scène. J’ai vraiment l’impression d’avoir réussi à être juste pour cette scène. Déjà à l’écriture, et encore plus à la réécriture.

En bref, pour ce seizième jour, de bonnes scènes sur lesquelles j’ai pris un plaisir immense à travailler. En plus de cela, j’ai pu faire les corrections de fautes en même temps. J’ai l’impression d’avoir trouvé mon rythme et la suite de l’histoire promet d’être aussi chouette à travailler, j’ai hâte ! 😀

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s