Réécriture – Jour 26

Et voilà que le problème se corse…

J’ai réécrit toutes les scènes du chapitre 9 et les aie corrigées. Autant chacune des scènes, prise une par une, est plutôt pas mal, mais lorsque je prends le chapitre en entier il y vraiment quelque chose qui cloche.

Lorsque j’ai travaillé la première fois sur ces deux chapitres, j’avais déjà eu quelques problèmes d’inspiration. En fait, ce n’est pas que je ne savais pas quoi écrire, mais plutôt comment les écrire. J’avais un peu du mal à savoir comment aborder ces scènes, ce nouveau lieu et j’avais l’impression que je ne réussissais pas à retranscrire l’ambiance que je voulais. À la réécriture du chapitre 9, j’ai été surprise sur ce point : l’ambiance était pas mal. Sauf que les scènes mises bout à bout, cela ne ressemble plus à rien. Pour parler un peu plus en détail de ces dernières scènes du chapitre 9, on découvre peu à peu l’horreur des coutumes de cette nouvelle communauté et sur ce point-là, je suis contente de ne pas en avoir fait des tonnes parce que c’est la simplicité qui rend la situation plus intense.

Illustration jour 26

Les scènes suivantes, si elles sont un peu précipitées, correspondent à l’idée que je m’en faisais. Il y a un certain dynamisme qui me plaît et qui retranscrit bien l’urgence des personnages. Et jusqu’à la fin du chapitre, on est constamment ramené à l’horreur de cette situation. À travers ce que vivent les personnages, le chapitre devient de plus en plus intense et surtout avec cette toute fin de chapitre, qui intensifie encore plus les choses. Une révélation plutôt dure qui rend le tout plus sérieux… Si ce chapitre 9 en lui-même n’est pas si mal, pour ses scènes d’action et son côté drame à la fin, je trouve tout de même qu’il manque quelque chose. Je sais que je vais devoir l’écrire à nouveau.

Si cette nouvelle est plutôt bonne sachant que je dois aussi écrire à nouveau le chapitre 8 et que je pourrais agencer les scènes sur les deux chapitres, c’est tout de même un sacré ralentissement quant à mon avancée sur la réécriture du Projet Elasia. Réécrire deux chapitres entièrement, les réagencer cela prend du temps. Et avant de commencer à réécrire, il me faut d’abord y penser et c’est cela qui risque de prendre le plus de temps. Depuis que j’ai commencé à écrire le Projet Elasia, je sais que faire un plan pour mon histoire est la meilleure façon pour moi de préparer un récit et de réussir à l’écrire par la suite. Mais découper des chapitres, préparer les scènes, cela prend du temps et je ne sais pas jusqu’où cela va m’amener de réfléchir à propos de ces chapitres.

Ce qui est sûr, c’est que je vais probablement passer une bonne partie de la nuit à mettre en place ces chapitres dans ma tête. C’est ma façon de faire, si je dois réfléchir à quelque chose alors cela attend le soir même, lorsque je vais me coucher, car c’est à ce moment-là que mon imagination est la plus forte. Cela me permet de réfléchir plus vite. Ce qui me prendrait une journée me prend le soir deux heures maximum. Donc j’espère que je trouverais la solution et que je pourrais enchaîner demain sur la réécriture complète de ces chapitres !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s