Réécriture – Jour 28

Pour ce vingt-huitième jour, je ne vous parlerai pas de réécriture, mais d’écriture tout court ! Je dois avouer qu’après avoir passé près d’un mois à me concentrer sur la réécriture, sur les détails, sur la forme, le changement fut un peu étrange.

Je n’aborde pas la réécriture et l’écriture de la même façon. Avec l’écriture, je fais confiance en mon instinct, j’essaye de ne pas trop me poser de questions et je laisse venir les idées de mots, de phrases et les tapes aussitôt au clavier. Lors de l’écriture, je ne me mets pas la pression. Alors qu’en réécriture, c’est tout l’inverse, je fais confiance en mes connaissances et en mon expérience de lectrice, je cherche la précision, les détails qui ne me plaisent pas, ceux qu’il faut absolument changer. Je suis plus dure envers moi-même lors de la réécriture. Alors, repasser côté écriture et devoir éviter de chercher la petite bête me faisaient un peu peur.

Illustration jour 28

J’avais réfléchi un peu la veille au soir comment je pouvais aborder ce petit rajout de paragraphe dans une scène en particulier pour augmenter le nombre de mots de mon nouveau chapitre. J’avais une brève idée de ce que je voulais, mais ce n’était pas encore très clair. Dans ma tête, je savais quel personnage allait participer à ces paragraphes, à quelle heure de ce monde cela se déroulerait. Ensuite, j’ai imaginé un petit dialogue pour m’aider à débuter. C’est le minimum requis pour moi pour commencer à écrire. Si j’ai une situation, des personnages, et un début de scène alors tout va bien !

Je suis parti avec un objectif de 700 mots après avoir calculé ce qu’il manquait pour que le chapitre soit équilibré et puis j’ai attaqué par ce que j’avais déjà imaginé. D’une certaine façon, ces paragraphes en plus permettent d’approfondir une relation et ils sont plus que les bienvenus ! Les voir discuter m’a fait comprendre qu’il manquait un peu de dialogue entre eux pour que la suite de l’histoire soit plus intense.

Après cela, en cours d’écriture, j’ai pensé à une situation que j’avais un peu mise de côté, car dans la première version de l’histoire, elle ne trouvait pas sa place. C’est un simple moment où l’on découvre une nouvelle facette de ce monde et elle n’était pas très importante, c’est pour cela que je n’ai pas cherché désespérément à lui donner une place. Et puis, j’hésitais un peu, car je ne savais pas ce que les lecteurs allaient en penser. Finalement, avec ce réagencement de chapitres et de scènes, elle a pu se glisser sans souci et elle trouve parfaitement sa place avec ces quelques nouveaux paragraphes.

Pour ce jour donc, j’étais parti avec un objectif de 700 mots et j’ai terminé avec 855 mots, ce qui est vraiment pas mal. Je ne sais pas encore encore si je vais réécrire cette scène. Je pense que je verrais cela demain, pour voir si elle a besoin de quelques modifications ou bien si elle peut rester telle quelle et attendre l’avis des lecteurs. De toute façon, j’ai fait la correction de fautes pour être prête dans les deux cas et ne pas perdre de temps.

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s