Réécriture – Jour 29

Si hier j’hésitais à réécrire le petit bout de scène que j’avais rajouté à un chapitre, j’ai finalement décidé qu’il valait mieux s’en occuper maintenant et j’ai bien fait ! J’ai rajouté quelques mots, quelques phrases qui manquaient. On passait un peu trop vite de la conversation à l’événement et on avait peu de réactions de personnages dans le dialogue. J’ai pu remédier à tout cela et donc une fois terminé, j’ai pu déclarer officiellement le chapitre 8 terminé ! Enfin… jusqu’à la prochaine réécriture…

À côté de cela, je devais donc m’atteler à une scène entière à écrire et à penser. J’avoue que là, j’étais un peu plus stressée pour le bout de scène, car j’avais un objectif de 1000 mots, comme cet été 2015, et cela me paraît toujours plus dur à atteindre que les 700 mots de la veille. J’ai beau avoir la preuve en article que j’ai réussi cet objectif chaque jour pendant l’été (sauf exceptions), je n’arrive toujours pas à croire que j’en suis capable !

Illustration jour 29

Avant de commencer tout de suite, j’ai fait les choses dans le bon ordre. J’ai tout d’abord pris un moment pour imaginer. Penser à mes personnages, à leur parole, à leur action, à l’environnement et au thème de cette scène. Une fois que j’avais le début, j’ai pu me lancer sans trop penser.

Je dois dire que j’étais plutôt contente de retrouver ces personnages sans le personnage principal. C’est un peu bizarre, je vous le concède, mais c’est tout à fait intéressant. D’une certaine façon, vu que j’écris d’un point de vue extérieur, presque omniscient (et j’ai mes raisons pour dire presque, même si cela a l’air impossible), donc on n’a pas que le point de vue d’Aïa, chaque personnage tient une place dans chaque scène. Sauf qu’il était intéressant cette fois-ci de ne pas avoir sa présence féminine et de ne se concentrer que sur ce groupe d’hommes et sur ce qui leur arrive. Les hommes ont moins de retenue, évitent un peu plus la politesse, ce genre de chose…

J’avais déjà fait cette expérience lors de l’écriture de la partie 2 de mon livre avec trois groupes de personnages différents. C’était intéressant d’avoir tous les points de vue et les réactions suite à cette séparation de groupes étaient très différentes les unes des autres. Ce que cette scène apporte aujourd’hui, c’est le point de vue de certains personnages en début de récit. Cela apporte d’abord un équilibre dans la construction du récit, de la cohérence parce que, lorsque le groupe éclate lors de la première partie il fallait aussi suivre les aventures de chacun. Mais cela apporte aussi une chance de connaître un peu plus les personnages et de les rendre plus présents dans l’histoire, de fortifier leur personnalité et cela permet de renforcer la suite du livre.
Je suis très contente de ma décision et je trouve qu’elle apporte quelque chose. À côté de cela, j’ai tout de même bien réussi à écrire et j’ai pu décrire et présenter dans cette scène ce que je voulais. Avec un objectif de 1000 mots, je suis arrivée à 1008 ! ^^

Il me reste encore deux scènes à écrire de leur point de vue et cela va encore plus renforcer le récit, j’ai hâte de travailler dessus !

Passez une bonne journée ! Et bonne fête à toutes les mamans ! 😀

 

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s