Réécriture – Jour 30

On se retrouve à nouveau pour une journée d’écriture et cela me plaît vraiment. J’adore la réécriture même si parfois je suis en conflit avec moi-même en hésitant entre le lâcher-prise et le contrôle total, mais l’écriture est ce qui se rapproche le plus de ce que je suis. J’aime créer quelque chose qui n’existe pas. L’écriture, c’est un long processus de création, mais on peut passer de l’idée à la réalisation juste en tapant des mots sur un clavier. J’adore cela et je me mets un peu à penser aux autres livres que j’ai envie d’écrire. Si le Projet Elasia est mon plus gros livre, celui pour lequel je me surpasse, j’ai de nombreuses idées d’autres romans et elles me titillent. J’ai envie de reprendre le clavier pour une nouvelle histoire et d’explorer un terrain encore inconnu.

Et pourtant, même si ces envies me travaillent, je crois que j’ai enfin passé le cap du « je crée un projet, puis j’en ai un autre en tête, alors j’abandonne le premier et je fais le suivant. » Quand j’étais petite et quand j’ai repris l’écriture vers mes quatorze ans, j’avais toujours la tête pleine d’idée et je voulais toutes les écrire en même temps. J’abandonnais toujours mes écrits et je pensais que j’étais maudite, que je n’arriverai jamais à achever un roman. Mais avec du travail et de la patience, j’ai réussi à trouver un certain équilibre entre les idées qui abondent mon cerveau et celle sur laquelle je travaille. Alors, même si j’ai très envie d’écrire d’autres histoires, je n’ai pas envie de partir du Projet Elasia tant qu’il ne sera pas terminé. Et ça, ça fait du bien !

Illustration jour 30

Pour ce jour, donc, nouvelle scène avec le même objectif que la veille 1000 mots. J’avais une brève petite idée de ce que je voulais pour cette scène, je voyais surtout un dialogue et un élément perturbateur, mais très franchement, je n’avais pas l’impression que je réussirais à écrire 1000 mots avec juste cela. J’ai essayé de ne pas trop me prendre la tête avant d’avoir commencé, puis j’ai attaqué avec la partie dialogue, m’amusant de voir que mes personnages ont chacun leur voix propre et que certains, bien que tertiaires, trouvent un peu plus de place dans l’histoire que dans sa première version.

J’ai poursuivi avec la suite de la scène et cet élément qui vient contrarier les plans des personnages. Là, je dois avouer que je me suis un peu lâchée. Je n’ai pas vu le temps passer et j’écrivais à vitesse grand V, ajoutant des éléments imprévus qui avaient tous leur place et approfondissant encore plus l’histoire et le réalisme de cette communauté. Ces chapitres qui ont lieu dans un endroit précis et dans une communauté particulière trouvent enfin la saveur que je désirais pour eux. Je me cassais la tête à chercher une solution lors de l’écriture de la première version, n’étant vraiment pas fière du tout du rendu. Finalement, il suffisait de réagencer les scènes et d’ajouter un autre point de vue à ces chapitres.

Je suis bien contente de moi. Objectif 1000 dépassé avec 1028 mots.  C’est dingue ce que l’on peut amener à une histoire avec juste trois scènes en plus !

Il ne me reste plus que la troisième scène à écrire et je pourrais passer à la suite de l’histoire.

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s