Réécriture – Jour 34

J’ai enfin pu passer à autre chose en travaillant sur le chapitre 11. Ce chapitre commence vraiment très fort, car avec la fin du précédent, on est plongé dans un certain suspens qui dure deux scènes et demie. Pendant ces scènes, on n’a aucune idée de ce qui va se passer et je trouve que je ne m’en suis pas si mal sortie que cela.

Si d’un point écriture, je trouve ces scènes et ce début de chapitre super, je dois dire que si j’étais la lectrice et que je découvrais pour la première fois ce passage, je m’arracherais les cheveux et maudirais l’écrivain d’avoir eu une idée pareille ! Parfois, quand je pense aux horribles décisions que j’ai prises pour ce chapitre, je dois avouer que je m’en veux un peu. Je m’en veux surtout d’avoir infligé cela aux personnages. Les conséquences de cette situation sont très pesantes et cela les change tous un peu.

Illustration jour 34

Hormis l’histoire en elle-même qui chamboule beaucoup les personnages, dans les premières du chapitre 11, on découvre aussi de nouvelles choses : une île bien particulière et un personnage bien particulier.

L’île est presque un personnage à part entière, de par sa forme et son évolution. Elle est à la fois une aide et un obstacle pour les personnages et l’espace d’un instant, on peut dire qu’ils croient avoir perdu la raison. J’ai adoré créer cette île, cela apporte un nouvel élément au décor de ce monde, à sa diversité et à ses lieux bien singuliers. J’aime croire que tout est possible à Elasia, et cette île en est la preuve.

En plus de son caractère particulier, cette île abrite une personne spéciale. C’est assez compliqué pour moi de vous la décrire sans tout vous dire. Je peux dire seulement ce qu’elle va apporter à Aïa. Déjà, elle va lui apporter de l’espoir et de la confiance en l’avenir. Elle va lui apporter la certitude qu’elle est sur le bon chemin et le courage nécessaire pour s’y engager. Sa rencontre avec ce personnage est une étape cruciale dans son histoire car, grâce à cette rencontre, elle va avoir les outils nécessaires pour affronter ce qui va se passer dans son futur. On peut dire, même si c’est un peu tiré par les cheveux, que c’est en cet instant précis qu’elle est devenue une héroïne, ou du moins, qu’elle a pris conscience qu’elle avait bien quelque chose à faire dans toute cette histoire.

Je suis contente des premières scènes écrites, même si je n’ai pas pu corriger les fautes, mon logiciel m’a lâché. Je vais essayer de récupérer cela demain et sinon, je travaillerais sur la fin du chapitre en ajoutant un élément qui n’existait pas auparavant !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s