Réécriture – Jour 41

Le jour est enfin arrivé. Peu importe à quel point j’ai essayé de faire traîner les choses parce que j’avais peur de ne pas être assez douée pour écrire cette scène, ce jour est arrivé et il ne reste plus que cette scène et moi.

J’ai essayé de ne pas penser à ce moment précis de la scène qui change tout dans l’histoire, me concentrant sur ce qui se passait avant. Le départ des personnages du village, leur voyage et leurs craintes. J’en ai aussi profité, vu qu’ils n’étaient pas loin d’un pays, de décrire le royaume en question et de lui donner une image. Je n’avais jamais pris le temps d’expliquer son histoire, alors que les autres ont tous un moment à eux qui leur est dédié dans ce livre. J’ai donc pu remédier à cette absence de descriptions dans cette scène, où sa place était toute trouvée.

Illustration jour 41

Mais encore une fois, peu importait le nombre de mots que je pouvais écrire, le nombre de phrases que je créée, le moment approchait et mon cœur tressautait en sentant qu’une bonne partie de l’histoire allait prendre fin.

Je dois être un peu folle, parce que, sachant que j’allais pleurer de toute façon, je me suis créée une playlist de musiques de films et de séries, des musiques qui passent lorsque des moments tristes surviennent dans ces histoires, pour les écouter le moment venu. Je me suis dit, autant m’utiliser et passer l’émotion que je vais vivre à travers les mots.

D’une certaine façon, je suis contente d’y être allée mot après mot, phrase après phrase, car c’est ce que je n’avais pas su faire la première fois. J’avais écrit bien trop vite et on ne prenait pas part à la scène. Alors que cette fois-ci, les choses sont différentes et tous les moments que je voulais décrire dans cette scène ont trouvés une place. J’ai même pu arranger une révélation faite par un personnage, de façon à ce qu’elle soit amenée de manière plus fluide. De plus, j’ai apprécié posé un silence et un certain calme à cet instant pour le faire suivre de la tempête !

Et voilà, le temps a passé, le moment était là et la scène est écrite ! Je me suis sentie coupable d’avoir fait une chose pareille, encore, mais c’est comme cela. Maintenant, la première partie de mon histoire est presque terminée, il me reste à relire ce chapitre pour les dernières corrections et relire également le chapitre précédent, qui m’était sorti de l’esprit mais que je n’avais pas totalement terminé.

Mais par la suite, j’attaquerais la deuxième partie de mon histoire, où toute la situation change, où les conséquences de cet évènement pleuvent sur les personnages et sur l’histoire. J’adore cette deuxième partie car cela prend de l’ampleur, on explore encore plus les personnages, leur caractère et leur histoire. J’ai hâte !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s