Réécriture – Jour 44

Qu’elle fut longue cette journée ! J’ai eu beaucoup de mal à écrire le matin, parce que lorsque j’ai commencé à relire la troisième scène de mon chapitre, je fus découragée d’avance en voyant tout le travail à faire. Il y avait tellement de choses à corriger, à changer…

Pour vous situer un peu, les personnages arrivent dans un nouveau village. Et donc qui dit nouveau village, dit nouveau décor et nouveaux habitants. Sauf que je ne sais pas ce qu’il m’a pris lorsque j’ai écrit pour la première fois cette scène, mais cela n’a aucun rapport avec ce que j’ai réellement envie de montrer. Les décors étaient décrits bien trop vite et les mots utilisés n’étaient pas assez immersifs. On n’arrivait pas à comprendre l’ambiance particulière de ce village. Et puis les personnages avaient l’air de robots, sans âme, avec des paroles irréalistes, tout le contraire de ce que je voulais.

Illustration jour 44

Je me souviens avoir eu du mal à écrire cette scène, car elle me paraissait trop grande pour moi. Comme si je ne connaissais pas assez de mots pour décrire comme il le fallait les lieux. Il faut dire que c’est un village vraiment magnifique et je ne voulais pas simplement dire qu’il l’était, mais le montrer. Je voulais faire naître une image dans l’esprit des lecteurs, quelque chose de grandiose, mais je dois dire qu’à la relecture de cette scène, la description ne reflétait rien de tout cela.

J’ai bien cru que j’allais bloquer toute la journée sur cette scène, comme si elle me dépassait à nouveau, trop grande pour moi, mais j’ai essayé de me calmer et de réfléchir à une solution pour rendre le tout abordable sans perdre l’âme du lieu.

D’abord, j’ai essayé de me plonger dans mon imagination pour regarder en détail le village, quitte à noter bêtement chaque information pour essayer de trouver du vocabulaire autour des mots qui me venaient plus facilement. Lorsque j’ai commencé à imaginer et à observer, je me suis alors souvenu d’un rêve que j’avais fait il y a quelque temps déjà. Ce rêve se déroulait exactement dans ce village et c’était merveilleux. Tout était si beau, à la frontière du réel et du rêve. Je me promenais dans les rues et tout était parfait.

Vous savez, dans certains rêves, aussi merveilleux qu’ils puissent être, on se retrouve toujours avec un truc bizarre qui n’a rien à voir avec le reste et qui gâche le souvenir que l’on a de ce rêve. Eh bien là, ce n’est jamais arrivé. J’ai juste eu une image précise de ce village et je suis contente d’avoir eu la chance de visiter mon monde au moins une fois, même si ce n’est que dans un rêve.

J’ai donc essayé de me souvenir de ce rêve dans les détails, de noter les mots qui me venaient pour débloquer peu à peu mon écriture. J’ai repris la scène depuis le début, j’ai effacé bon nombre de mots pour les remplacer par des meilleurs. Je crois que j’ai enfin réussi à faire le minimum acceptable pour moi. Les personnages sont concrets et le village est beau. En espérant qu’ils charment les lecteurs !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s