Réécriture – Jour 46

Une journée bien chargée avec la reprise du travail sur le chapitre 14. Je devais, comme je l’ai dit hier, corriger les fautes de certaines scènes et relire le chapitre en entier pour être sûre qu’il était comme je le voulais.

Je suis un peu mitigée sur ce chapitre. Autant je me suis totalement rattrapée sur les descriptions et sur la présentation de nouveaux personnages, je sais que le déroulement de ces scènes n’est peut-être pas le meilleur et qu’il manque peut-être un peu d’action. Je dois avouer que là, je sèche un peu. Dans ce chapitre, on rencontre également une nouvelle espèce et un nouveau pays et donc quand il y a beaucoup de découvertes à faire, je n’aime pas trop quand il y a beaucoup d’actions à côté, car j’ai l’impression après que le chapitre est trop chargé et que je n’ai pas su faire un choix. J’attendrai de voir l’avis des premiers lecteurs pour savoir comment gérer ce chapitre.

Illustration jour 46

Par la suite, après cette longue correction qui m’a valu quelques petits énervements à cause des correcteurs qui ne fonctionnent pas comme ils le devraient, j’ai enchaîné sur le chapitre suivant et sur les deux premières scènes.

Ces premières scènes nous permettent de découvrir un peu plus de paysage et de se familiariser avec le décor de ce pays, tout en faisant voyager mes personnages d’un village vers une Cité. Encore une fois, j’ai réécrit de nouvelles descriptions pour qu’elles soient très imagées, car cette Cité est très belle et impressionnante.

Cela fait un lieu de plus à mon histoire et c’est vrai que cela fait peut-être beaucoup de lieux, comme beaucoup de personnages, mais je passe tellement de tant sur la création de mon monde que je regretterais de ne pas partager un maximum d’élément de cet univers dans mon histoire. Surtout que je ne prévois pas de suite. Ce livre n’est pas destiné à faire partie d’une longue série. C’est un seul roman, une seule histoire pour présenter le monde d’Elasia, sa culture, ses espèces… C’est aussi à cause de ces dernières que je crée beaucoup de personnages. Je préfère nettement parler d’une espèce et la décrire à travers une personne plutôt que de raconter dans le vide et que, par la suite, le lecteur n’a pas un point fixe auquel se raccrocher lorsque je parle à nouveau de cette espèce.

Ces scènes permettent également l’introduction à de nouveaux personnages, encore. Les personnages vont et viennent dans mon histoire et j’essaye du mieux que je peux de les différencier, que ce soit dans le physique, la personnalité ou par leur nom. Je ne veux pas que mon roman soit trop compliqué et qu’on l’abandonne parce qu’il y a trop de termes étranges. Même si je sais qu’il y en a déjà bien assez… J’ai fait de mon mieux pour espacer les nouveautés et laisser le temps au lecteur de se familiariser avec les mots et l’univers.

Mais encore une fois, je verrais ce que cela donnera avec les premiers avis !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s