Réécriture – Jour 47

Pour ce 47ème jour, je n’ai pu travailler que sur une seule scène, mais quelle scène ! Tout d’abord, elle comporte tellement de mots qu’elle couvre aisément deux scènes en temps normal et son sujet est si important pour moi que je ne voulais pas la gâcher. Au départ, j’ai eu un peu peur tellement il y avait d’éléments à corriger, mais avec un peu de persévérance, j’ai réussi à avoir le rendu que je voulais.

Cette scène raconte une légende, la rencontre entre deux êtres différents qui ont donné naissance à une nouvelle espèce pour le monde d’Elasia. J’adore leur rencontre et le magnifique message de leur histoire. Cela faisait quelques années que je rêvais d’écrire une histoire courte comme celle-là, tel un conte de fées et lorsque j’ai commencé le Projet Elasia, j’ai trouvé que l’occasion était parfaite pour inventer une histoire comme celle-ci. Cela convenait parfaitement à mon monde et cela permettait d’approfondir encore plus l’arrière-plan de l’histoire.

Illustration jour 47

Cette légende est très importante pour le récit car, en plus d’apporter de nouveaux éléments à l’histoire de ce monde, elle permet d’en apprendre plus sur cette espèce. Depuis le début de l’histoire, on a croisé que peu de personnages issus de cette espèce. Si je ne me trompe pas, je n’ai qu’un seul personnage au tout début du roman. Sauf qu’avec les premiers chapitres de la deuxième partie du roman, on rencontre de plus en plus de personnages de cette espèce et c’est une bonne chose que de pouvoir la comprendre un peu mieux et d’en connaître l’origine.

Avec cette histoire courte, j’apporte un point de vue de plus sur cette espèce, mais cela permet également de comprendre le lieu, sa création et son esthétique. En réalité, l’espèce et ce lieu sont très liés, car ils sont nés ensemble.

J’attache beaucoup d’importance aux naissances des espèces d’Elasia, car j’ai pris beaucoup de temps à les créer et j’ai soigné chacune de leurs histoires pour qu’elles soient différentes par rapport aux autres. J’ai essayé de leur apporter une culture et une personnalité propre, et à travers leurs lieux de vie, une ambiance particulière à chaque peuple.

Je suis plutôt satisfaite du résultat, reste à savoir si l’histoire est assez claire et compréhensible pour ceux qui ne connaissent pas par cœur Elasia, car si l’on ne comprend pas la légende de cette espèce alors elle perd un peu en charme et en singularité.

Une bonne avancée, même si je n’ai travaillé que sur une seule scène. Passez une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s