Réécriture – Jour 52

Pour ce nouveau jour de réécriture, j’ai attaqué de suite avec les deux dernières scènes de mon chapitre. Après l’apparition très importante d’un personnage dans la scène suivante, on se retrouve avec les conséquences de cette rencontre dans ces deux autres scènes. Tout d’abord, la réaction physique d’Aïa qui est assez bouleversée et le résultat sur leur situation, ils sont en danger.

Je pensais que cette scène était trop courte, tout comme la suivante, mais finalement, j’ai trouvé qu’il fallait qu’elle soit courte pour donner cette dynamique particulière à la fin de ce chapitre. On comprend alors l’urgence avec les phrases, les paragraphes courts, et la tension dans les mots des personnages. Ce que j’aime aussi dans cette scène, en plus des conséquences qui font leur apparition, c’est les mots des personnages. Dans leur parole, on retrouve leur personnalité et on n’a aucun mal à les identifier.

Illustration jour 52

La deuxième scène étant sur le même chemin, mais elle montre la retrouvaille entre Aïa et un personnage qu’elle avait perdu de vue en fin de première partie. Je n’aimerais pas être à sa place, parce qu’elle se prend de plein fouet la personnalité de ce personnage alors même qu’elle pensait qu’il était différent. Son esprit est bousculé par tout un tas de pensées et elle ne sait pas comment agir avec lui. J’ai adoré cette scène et ce, même si elle est courte.

Après avoir corrigé les fautes des deux scènes, je me suis lancée dans le chapitre suivant où démarre la séparation du groupe. J’espère que cela ne fera pas trop bizarre au lecteur car, si au début du chapitre, nous avons bien Aïa dans la scène, à un moment donné, elle s’en va et on ne suit que le groupe qui est resté. Donc on ne sait pas ce qui va lui arriver et on suit seulement ses compagnons qui essayent de gérer la situation comme ils le peuvent.

Par la suite, même si cela faisait déjà trois scènes que j’avais réécrites, j’ai continué pour voir si cette séparation de groupes se faisait bien. Si les scènes s’enchaînaient avec fluidité et s’il n’y avait pas d’incohérences.

Finalement, je n’ai pas écrit quatre scènes en tout dans cette journée, mais cinq ! J’aime tellement ces quelques chapitres où les personnages sont séparés car il y a une toute autre dynamique. Lorsque l’on suit un groupe, la scène finit sur un suspense et on enchaîne sur une scène d’un autre groupe, ce qui fait que l’on est, à peu près, tout le temps en suspense. Mais en plus de ce nouveau rythme que j’adore, on retrouve les personnages différemment. Ils ne réagissent plus en fonction d’Aïa ou des autres. Ils agissent différemment selon les personnes avec qui ils sont. Soit ils les connaissent depuis toujours, soit ils ont une relation particulière, soit ils ont vécu des choses ensemble. Bref, tout un tas de raisons qui font que les personnages ne parlent pas, n’agissent pas de la même façon selon avec quelle personne ils se trouvent. Et c’est cela que j’adore dans ces quelques chapitres, apprendre à découvrir un peu plus les personnages dans cette atmosphère de suspens.

J’ai donc beaucoup travaillé ce jour-là, tout en corrigeant les fautes de toutes les scènes. Je suis très contente de moi et j’ai hâte de lire la suite !

Je vous souhaite une bonne journée !

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s