Les romans « jeunesse »

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, parlons des littératures jeunesse et de la vision que les « adultes » ont en général sur elle. Le premier livre jeunesse que j’ai lu était le tome 1 des Chroniques de Spiderwick, il m’a attiré d’abord par son son aspect vieilli, ses pages de largeurs différentes et par les belles illustrations à l’intérieur. C’est le tout premier livre (vrai roman) que l’on m’a offert et j’avais onze ans. Le dernier livre de jeunesse que j’ai lu c’est La passe-miroir et j’ai vingt ans. Entre les deux, je n’ai jamais cessé de lire des lectures jeunesse parce qu’en grandissant j’ai appris à voir l’histoire derrière les histoires que l’on dit « pour enfant ».

Plus je vieillis, et plus je me rends compte que les histoires jeunesse sont très sérieuses. On se fait une image d’elles comme si tout était édulcoré, comme si tout était simple. Et pourtant, il y a tellement de vie dans ces livres ! On y parle de mort, d’abandon, de souffrance, de peine de cœur… Ces histoires ne sont en rien différentes par rapport aux livres du rayon d’en face. On évoque les mêmes choses, mais ce que j’aime dans ces lectures, c’est qu’elles ne sont en rien dépressives. Pour avoir lu de tous genres, j’ai pu reconnaître en ces livres un véritable espoir pour la vie. Certains livres pour adultes vous parlent de souffrance, d’événements terribles qui peuvent surgir dans la vie, mais l’espoir manquent souvent. Il y a une vérité de plus dans ces livres jeunesses, car contrairement à ce que l’on peut croire, ce ne sont pas des happy ends. Ce n’est pas parce que l’histoire finit bien qu’il n’y aura plus jamais de peines vécues, plus jamais d’erreurs de commises. C’est juste qu’après la tempête, il y a le soleil.

Citation Antoine de Saint-Exupéry

Je pense que les lectures jeunesses sont en fait écrites par des auteurs qui n’ont pas peur d’être toujours l’enfant qu’ils ont été un jour. Je les adore parce que lorsqu’ils ont écrit, ils n’ont pas essayé d’écrire pour un enfant, ils ont écrit de la façon dont ils se sentent au fond d’eux. Et au fond de chacun de nous sommeille l’enfant que nous avons été auparavant. Nous ne sommes pas « un âge », mais des couches superposées de tous les âges que nous avons vécus. C’est pourquoi j’aime tant les lectures jeunesses parce qu’elles me permettent de garder un lien avec mon enfance.

Et ce que j’aime dans l’enfance c’est que lorsque l’on était heureux, on n’avait pas peur de le montrer. Nous n’avions pas de filtre, si nous avions envie de rire alors nous faisions, si voulions pleurer, nous le faisions aussi. Les joies, les peines, semblaient éclatantes, plus fortes car elles étaient les premières, et j’ai l’impression que cela se ressent dans les livres jeunesses, lorsque l’on suit des héros d’un jeune âge et que l’on rit avec eux ou que l’on a peur. Les émotions sont plus intenses. C’est comme cela que je ressens les lectures jeunesses, comme si on n’avait pas peur d’éprouver des sentiments.

Lorsque j’observe les adultes et les lectures pour adultes, j’ai l’impression qu’ils s’interdisent d’éprouver des choses aussi bien en public qu’en privé. Il y a plus de retenue, trop de filtres à cause de nos éducations et du regards des autres. Et même si, par exemple un héros de jeunesse ne laisse pas sortir ses émotions, l’auteur décrira davantage comme il se sent à l’intérieur par rapport à un personnage de romans adultes. C’est de cette façon que je ressens les choses, ce n’est que mon avis, mais c’est une vérité pour moi.

Citation C.S LEwis

Pour moi, l’espoir est également un élément qui fait toute la grande différence dans les livres. L’espoir est quelque chose qui anime ma vie. Je n’ai pas l’espoir que tout finira bien, comme ces happy ends, mais plutôt, que peu importe ce qui nous arrive et les épreuves que l’on doit traverser, j’ai l’espoir qu’il y ait des solutions et que nos problèmes peuvent s’arranger avec de la patience et du courage. Et je trouve que l’espoir est un sentiment qui est très développé dans les livres jeunesse et c’est ce pour quoi je les apprécie encore plus. Parce qu’au lieu de se concentrer sur ce qui ne va pas et penser que c’est de cela que la vie est faite, je préfère voir l’autre côté, plus lumineux, plus beau, quand la vie nous offre des opportunités, des joies, des cadeaux. Et c’est en cela que je lis plus de jeunesse que de livres pour adultes, parce que l’on accorde plus d’importance aux bons moments, aux bons souvenirs, et ce sont eux qui permettent aux héros d’avancer.

Et pour finir, je pense qu’une énorme erreur de jugement est faite lorsque l’on pense que les livres jeunesses ont tous des happy ends. Dans toutes les lectures jeunesses que j’ai lues, il doit y avoir deux voire trois livres qui se terminent vraiment bien, sinon les autres sont accompagnés de morts, de catastrophes, de peines… En fait je crois que certaines personnes, si elles se donnaient l’occasion de lire ce genre de livre, seraient surprises de voir à quel point les lectures jeunesses sont emplies de vérité, de vie, avec tout ce que cela implique. Il n’y a rien de faux, ni de trop édulcoré.

Je pense que les lectures jeunesses sont une bouffée d’air frais et d’intelligence. Il y a une véritable poésie à l’intérieur de ces pages et on apprend à voir la vie différemment, à se relever. Quand je pense à tous ces livres qui ont changé quelque chose pour moi, autant en tant que lectrice qu’auteur, la plupart d’entre eux étaient destinés aux jeunes. Alors, on peut dire que je ne suis pas encore très vieille, bien sûr, j’ai vingt ans et je peux être en quelque sorte être encore très enfantine aux yeux des autres, mais c’est une part de moi à laquelle je suis attachée et que je garderais en moi pour toujours. Car l’enfance permet de s’émerveiller de chaque chose, de pouvoir être heureux et de ne pas attacher d’importance aux problèmes parce que l’on sait que ce n’est pas ce qui va durer, que ce n’est pas l’essence même de la vie.

En bref, osez les livres jeunesses !

Je vous souhaite une bonne journée.

Bannière Caroline Dubois

{Images : Snappa}

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s