Carnet de Notes #6

Parfois, cela ne se passe pas toujours comme on l’avait imaginé !

Depuis le dernier Carnet de Notes, j’ai bien avancé, j’écris mes scènes naturellement avec de plus en plus de mots sans que cela me prenne plus de temps et c’est une évolution à laquelle je ne m’attendais pas. Je dois dire que je ne pensais que l’on pouvait écrire plus vite, tout en écrivant bien. Cela dépend des personnes, évidemment, mais je pensais que dans mon propre cas, si j’essayais d’être plus productive, de me forcer, alors je finirais par écrire n’importe quoi. Alors, je ne cherchais pas à faire plus et me contentais de ce que j’arrivais à faire. Et pourtant, maintenant je me rends compte qu’une fois lancée, l’écriture est bien plus facile pour moi qu’auparavant. Pour mes précédentes histoires, il m’arrivait de recommencer un bon nombre de fois le début de la scène. Il m’arrivait d’écrire et d’effacer ce que je venais de créer, de ne jamais être satisfaite. Je crois que maintenant, j’essaye juste de me faire confiance et que ce qui échappe à ma vigilance sera corrigé lors de la réécriture. Je me prends moins la tête et cela me réussit bien !

Avec mon écriture de ce matin, je me suis rendue compte d’une nouvelle chose et ce n’est pas plus mal ! Comme vous le savez, j’ai passé ces dernières semaines à planifier mes cinq tomes, jusque dans le détail des scènes. Il y a deux jours, j’ai commencé à imaginer la scène que j’ai écrite aujourd’hui avec un peu plus de détails, je regarde comment elle s’enchaîne par rapport à la précédente, je regarde comment les personnages agissent et je me rends compte assez vite que ce que font mes personnages n’a rien à voir avec ce que j’avais imaginé sur le plan ! Cela changeait peu dans l’idée, mais les conséquences de ce changement étaient grandes.

Pour vous donner une idée. Mon personnage principal devait rester dans un coin, tandis qu’un autre recevait un invité. Elle devait attendre qu’on l’appelle. Sauf que cette fois-ci, par l’enchaînement de la situation, elle se trouvait dans la pièce même où le personnage recevait son invité, elle était cachée. Et c’est là que tout changeait, car si dans le premier cas elle ne savait pas de quoi ils discutaient, cette fois-ci, elle pouvait tout entendre et cela cassait un peu tout le fil conducteur de l’histoire. Elle ne pouvait pas apprendre trop tôt de quoi ils discutaient.

J’ai mis du temps à réfléchir, pour trouver une solution et finalement, j’ai réussi à maintenir sa présence et la discussion, tout en faisant en sorte que les paroles qui étaient dites n’avaient aucun sens pour elle. Ce fut compliqué, mais je suis assez contente de ce résultat.

Aujourd’hui, j’ai appris que, s’il est bien d’avoir un plan, il est parfois bon aussi de ne pas s’y accrocher si un événement change. Le plan doit pouvoir être modifié. Je dois accepter que certaines choses ne seront pas comme je les avais imaginées au départ et c’est pour le bien de cette histoire !

Bannière Caroline Dubois

{Image : Snappa}

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s