Lux Æterna – Écriture – Jour 17 / Jour 18

Hier, je n’ai pas eu le courage d’écrire un article. On ne peut pas dire que ça a été ma journée, même si, une fois que j’ai pris cette décision et essayé d’améliorer les choses, celle-ci s’est mieux terminée. Toutes fois, si je n’ai pas réussi à faire cet article et si je n’ai pas écrit, j’ai quand même pu travailler un peu sur mon roman. Ce n’était pas lui, ni mon travail sur ce projet qui était lié à mon humeur, donc j’ai pu faire certaines choses sans avoir le temps de commencer un chapitre.

Je me suis rendu compte tout d’abord qu’il me fallait à nouveau vérifier la chronologie de mon histoire et chaque scène de cette nouvelle partie, car qui dit nouvelle partie, dit vérification du plan, des dates et de l’agencement des scènes. Cela m’a pris du temps, car il me fallait réfléchir au bon déroulement des chapitres, savoir si lors de ma première planification je n’avais pas fait quelques erreurs comme pour la première partie. Je ne voulais pas commencer à écrire un chapitre, puis me rendre compte que beaucoup d’éléments devaient changer.

D’une certaine façon, le plan lui aussi a évolué, dès lors que j’ai fait quelques changements sur la première partie de cette histoire, les autres parties ne pouvaient rester comme telles, sans évoluer, elles aussi. D’une part, parce que de nouvelles intrigues imprévues ont été apportées par la première partie et d’autre part parce que les personnages ne sont déjà plus les mêmes que lorsque je les ai créés. Il me fallait donc réfléchir et c’est ce que j’ai fait.

En revérifiant mon plan, j’ai aussi découvert que certaines scènes assez importantes manquaient au tableau. Je n’avais pas remarqué que j’avais fait autant d’oublis dans ma prise de notes. J’ai peut-être simplement pensé à ces scènes après la planification et je n’ai jamais pensé à les ajouter, cela pourrait expliquer leur absence du plan. Il y avait notamment un chapitre sur Aiden plus important que les autres, car cela fait le lien avec son enfance et son avenir, mais je ne l’avais pas du tout introduit au plan. J’ai donc pris le temps de voir où elle pouvait s’insérer, tout comme les autres scènes manquantes et j’ai fini par trouver une petite place pour chacune. Voilà un problème de régler.

jour-17-jour-18

Si hier je n’ai pas eu le temps d’écrire, aujourd’hui, j’ai pu le faire un peu. Pas d’objectif atteint, mais je considère cette petite session d’écriture comme une mini-victoire. J’ai essayé de dépasser mes doutes et mes peurs de ne pas réussir sans me forcer, en acceptant l’échec s’il devait arriver. Avec cela, j’ai donc pu écrire la première scène de cette deuxième partie. Et pour bien faire et me permettre de revenir en douceur à l’écriture, j’ai en quelques sortes mélangé les sentiments que j’avais eus hier, mes humeurs, à celles d’Aiden. Cela collait parfaitement avec ce qu’il devait vivre pour sa journée, mais d’un autre côté, ça m’a permis aussi de sortir ce que j’avais en moi et de passer à autre chose.

Ce n’est pas souvent que j’expose mes propres sentiments ainsi sur le papier, soient ils sont déguisés, soient ils datent d’un autre moment, mais cela m’arrive peu de fois. Je fais le lien directement avec moi et mon personnage, et l’écriture devient plus fluide. C’est une technique comme une autre, ça aide, même si je ne m’en serre pas souvent et que je ne m’en servirais pas plus que cela à l’avenir. On peut dire que c’était simplement de circonstance et que j’en avais besoin, alors je n’ai pas réfléchi.

Cette première scène du chapitre devait donc nous amener sept ans plus tard et je suis plutôt contente de la transition. Le chapitre n’est pas terminé, donc d’autres éléments peuvent encore être apportés, mais ce qui est déjà fait semble cohérent et en phase avec l’évolution de mes personnages. Leur lien reste magique et m’aide à entretenir une relation qui, sur le papier, date de deux chapitres à peine depuis leur rencontre. Ces personnages sont bienveillants avec moi, ils m’aident beaucoup à écrire leur propre histoire ! ^^

En bref, cette journée m’a permis un retour en douceur dans mon histoire, dans mon écriture et j’appréhende un peu moins la suite de cette partie, maintenant que l’ellipse a été annoncée et abordée dans cette première scène. Je n’ai plus la frayeur de me louper totalement, je pense qu’il me suffit de suivre le fil de ce que j’ai déjà écrit et tout devrait aller pour le mieux.

1454 mots

Bannière Caroline Dubois

{Image : Pixabay}
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s