La Lecture des Écrivains | La Passe-Miroir

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je reviens avec une nouvelle catégorie pour mon blog qui concernera à la fois l’écriture et la lecture, qui sont deux activités qui me passionnent. Après une courte présentation, je vous proposerais donc le premier article de cette nouvelle catégorie autour de la série La Passe-Miroir de Christelle Dabos.

La Lecture des Écrivains, qu’est-ce c’est ?

Il y a quelques temps déjà, je souhaitais partager mes lectures, car s’il y a bien une chose que j’aime autant que l’écriture, c’est bien lire des histoires ! Pendant quelques mois, j’ai hésité. Je pensais publier des critiques de livres sur mon blog, mais je trouvais qu’on s’éloignait de son thème principal et puis je ne voulais pas offrir une énième catégorie de critiques. On trouve énormément de blogueur et maintenant de Booktubeurs qui donnent leur avis sur les lectures et le font très bien. Je ne voulais pas venir me serrer dans cette case. Et puis, cela ne m’inspirait pas vraiment, j’avais besoin de créer une catégorie qui me corresponde et qui convienne au thème de mon site. À côté de cela, il y a quelques mois, je vous avais proposé un sondage et vous m’avez prouvé que vous étiez intéressés par des articles sur les conseils d’écriture. Toutes ces petites idées se sont assemblées pour n’en former qu’une !

La Lecture des Écrivains, c’est une catégorie à mi-chemin entre les conseils d’écriture et la critique de romans. Je vais prendre un roman que j’ai lu et je vais retirer le meilleur de l’histoire, de l’écriture, des personnages… Chaque point, chaque détail a son importance. La lecture est quelque chose de très enrichissant pour un écrivain et j’ai pensé, plutôt que de donner mon avis sur des romans, ce que je fais déjà sur les plateformes comme Booknode ou Babelio, que je pouvais partager mon expérience et ce que j’ai retenu de ces lectures. Qu’est-ce qui m’a inspiré, qu’est-ce qui m’a interpellé ? Que des idées qui nous permettront de nous améliorer en tant qu’écrivain. Le concept est simple et je vous laisse donc avec le premier article !


La Passe-Miroir, de Christelle Dabos

Les Lectures de Fann: La Passe Miroir: livre 1 les Fiancés de l'Hiver ...

Quatrième de couverture :

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant. »

 

1 | Des expressions imagées

S’il y a bien une chose qui me fascine dans l’écriture de Christelle Dabos, c’est la façon dont elle se sert des mots pour créer des images. Nous connaissons tous les « cheveux noirs de jais » ou « blonds comme les blés », ou encore les « yeux bleus couleurs de l’océan  ». Ce sont des expressions qui, si elles sont très imagées, deviennent lassantes. J’essaye de faire attention dans mes propres écrits pour ne pas insérer ces clichés de descriptions qui ne manqueraient pas de sortir le lecteur de mon roman.

Chez Christelle Dabos, j’ai remarqué une forte présence d’expressions très imagées, mais qui sont loin d’être aussi répandu que les premières. L’auteur se sert de son environnement, de son quotidien pour déceler des particularités de forme, de couleur pour mieux décrire ses personnages et ses lieux.

D’ailleurs mon expression favorite restera à jamais lorsque l’oncle d’Ophélie lui dit « Tu es haute comme un tabouret, tu fais le poids d’un polochon… » Cette phrase résume tout pour moi. Nous n’avons pas besoin de reprendre ce qui a déjà été dit, nous pouvons nous servir de ce qui nous entoure. Les formes des objets sont nombreuses, il y a tellement de possibilité ! L’idée n’est pas forcément de grossir le trait, ni de faire une caricature… Tout dépend de notre style d’écriture et du genre littéraire que l’on explore, mais chaque détail de notre environnement devrait nous interpeller pour nous aider dans notre écriture et dans nos descriptions.

Je pense sincèrement que nous devons accorder plus d’importance à l’image de nos personnages et de nos décors, leur description est une base qui ne devrait pas être négligée. Les expressions et les références à notre quotidien peuvent être une bonne façon de mettre à l’honneur ces descriptions !

2 | Des personnages authentiques

En plus d’être merveilleusement bien décrits, les personnages de Christelle Dabos sont authentiques, réalistes. Leur description nous permet de bien nous les représenter, mais leurs actions et leurs dialogues les rendent tout aussi réel que nous autres humains de chair et de sang ! J’ai tendance à oublier parfois avec ses personnages qu’ils ne sont pas réels. D’une parce que je m’attache à eux, de deux parce qu’ils sont vrais dans chaque partie de leur être.

L’oncle d’Ophélie, un vieil homme, ne parlera pas de la même façon que sa nièce, ne réagira pas de la même façon à certaines situations, ne regardera pas les choses sous le même angle. Tout d’abord, parce que les personnalités sont différentes, mais également parce que c’est une réalité propre à notre monde. Nous devons prendre en comptes les âges, la situation familiale, l’expérience de vie… C’est en cela qu’il est important de bien penser ses personnages avant d’écrire. On peut bien marquer dans une fiche que notre personnage principal a toujours été élevé « à la dure » et c’est ce qui fait pourquoi il est si timide. Mais dans le récit, on peut rendre plus authentique ce personnage et son passé en le rendant mal-à-l’aise si quelqu’un hausse la voix ou bien en montrant sa dualité ; il aimerait partager ses idées, mais n’ose pas parce qu’on lui a toujours dit de se taire.

Notre authenticité, nos différences résultent de nos expériences, de notre vécu, de nos vies qui sont tous uniques. Ce que j’aime chez cette auteure, c’est que l’on ressent chaque vécu dans les paroles des personnages, dans leurs gestes. Qu’il soit maladroit, timide, très expressif, charmeur… Chacun des points de leur personnalité résulte de leur vie et c’est ce qui fait l’authenticité des personnages dans cette histoire. C’est ce qui peut rendre nos propres personnages plus attachants et plus réalistes !

3 | Un style, des influences

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas enlever à Christelle Dabos, c’est bien son style d’écriture, unique en son genre ! Ce qui me fascine dans cette écriture et ce qui m’inspire, c’est qu’on sent toute la personnalité de l’auteur dans la façon de présenter les situations, de la manière de décrire et de présenter ces personnages. Je pense sincèrement que cette écriture n’est pas propre à cette série, mais qu’elle est bien le reflet de son auteur.

On a parfois peur d’exprimer sa propre voix, parce qu’on ne sait pas encore ce que les autres en penseront. C’est à la fois très personnel et on hésite à montrer ce qu’on a réellement au fond du cœur, ce que l’on veut vraiment partager. Et pour le dernier point de cette première Lecture des Écrivains, j’aimerais m’attacher au style de Christelle Dabos et au courage qu’elle a eu d’exprimer sa propre voix !

Ce que je trouve magnifique, c’est que l’on retrouve ses influences comme Hayao Miyazaki ou Alice au pays des merveilles, mais celles-ci ne changent en rien son écriture, sa voix, son style. J’aimerais vraiment trouver la différence entre « être influencer, admirer un style » et « le copier ». La limite est fine et c’est ce qui nous empêchent parfois d’oser écrire certaines choses que l’on a déjà lu, vu quelque part et c’est aussi ce qui peut nous faire tomber dans le piège de la copie. Et pourtant, grâce à La Passe-Miroir et à Christelle Dabos j’arrive un peu plus à percevoir cette limite et à comprendre que je peux oser exprimer ma voix, tout en n’omettant pas mes influences. Car finalement, je pense que le style se résume à la fois à notre propre personnalité, mais également à ce que l’on aime. Il y a notre âme, notre corps (notre écriture) et la nourriture (les livres, les auteurs, les filmes…). Les deux peuvent coexister sans que nous ayons honte de partager ce que l’on admire, sans avoir peur de laisser notre style gagner en importance dans notre récit.


Voilà pour cette première Lecture des Écrivains ! Il y a bien évidemment, beaucoup d’autres points très inspirants que l’on peut retirer de cette série ou de l’écriture de Christelle Dabos, mais il fallait bien faire des choix et ce sont, pour moi, les trois caractères principaux de cette série. J’espère que cette nouvelle catégorie vous plaira, car j’ai encore de nombreuses choses à vous présenter, de nombreux livres à décortiquer ! 😉

Bannière Caroline Dubois

{Image : Snappa / Gallimard Jeunesse}

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

6 réflexions sur “La Lecture des Écrivains | La Passe-Miroir

  1. Hello 🙂 non seulement je trouve cette catégorie très intéressante, mais en plus j’ai beaucoup aimé la Passe Miroir. Merci beaucoup pour cet article hyper intéressant… en plus je reviens du Salon du Livre où j’ai eu la chance de rencontrer Christelle Dabos!! (et elle est super!)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, contente que cette rubrique t’ait plu ! Cela ne fait que très peu de temps que j’essaye de lire les livres autrement, mais c’est vrai que je découvre des tas de petits détails qui m’aident beaucoup.

      J’espère, si tu essaye La Passe-miroir, que l’histoire te plaira ! Je suis vraiment fan ! ^^

      J'aime

  2. J’aime beaucoup cette nouvelle catégorie ! Je viens justement de commencer à lire Les fiancés de l’hiver, car j’ai la chance de voir l’auteure à un festival dans quinze jours, et du coup je suis encore plus pressée de le finir, en lisant ton article ! J’espère que j’en aurai le même ressenti positif que toi 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s